• Accessoires de coiffure gratuits et éthiques

     

    Accessoires de coiffure gratuits et éthiques

    Une jolie pince crabe en matériaux naturels, écologiques, bios voire même vegans, noire ou bois ou encore en inox haute qualité, si possible incassable.

    J’ai cherché, beaucoup, vraiment. Sur la toile. Au supermarché. A biocoop. Pas trouvé (déception ).

    Ou encore de très simples élastiques noirs ou bleu turquoise ou vert d’eau (bon ben mes couleurs quoi…) mais totalement éthiques socialement et écologiquement mais hypers solides (j’ai les cheveux très longs et très épais) et si possible abordables. Voilà.

    Alors effectivement il y a de grands et petits créateurs français comme « Alexandre de Paris » ou « Piques et Pinces » qui proposent des fabrications  françaises. Mais ça ne rentre pas dans tous mes critères. D’autant que pour des raisons citoyennes et écologiques  je commence à faire vraiment attention à mes achats. Y compris quand il s’agit de ce que je mets dans mes cheveux.

    Je ne suis pas une fana de coiffure, ce n’est pas mon « truc » mais de temps en temps quand  je sors , j’aime bien faire une jolie coiffure sympa, et puis au quotidien vu ma longueur je dois absolument les attacher.

    Du coup j’ai du apprendre à faire autrement, avec les moyens du bord et tu sais quoi ? Ca marche du tonnerre ! Une jolie coiffure éthique ET gratuite pour tous les jours ou pour sortir ça te dit ? C’est parti

     

    Les cheveux « au naturel » : j’ai la chance d’avoir de jolis cheveux et une coupe qui me convient (et que je fais moi-même). Une fois lavés, brossés, mis en place (pas de sèche-cheveux à la maison !),  ils encadrent bien mon visage, d’autant que comme c’est assez peu fréquent comme coiffure chez moi, avec une jolie robe  c’est du plus bel effet.

     

     

    Accessoires de coiffure gratuits et éthiques

     

    Les piques à cheveux personnalisés : c’est aussi quelque chose que j’utilise les jours où je me sens coquette : quand je me suis rendu au resto japonais ou chinois du coin (c’est-à-dire il y a un million d’année) j’ai tout simplement récupéré les baguettes en bois jetables fournies par le resto ainsi que celles de mon conjoint et des autres convives. Je les ai ensuite lavés, poncés, repeints pour certains avec les couleurs de ma garde robe, et j’ai fixé au bout (avec un peu de colle) une grosse perle, mais toutes les fantaisies sont possibles : collage de fil en coton, peinture fantaisie etc… Et c’est assez facile à récupérer sans même aller au resto, il suffit d’en parler autour de toi, il y a fort à parier que ton entourage pensera à toi la prochaine fois. On peut même envisager d’en fabriquer avec de jolis bâtons récupérés en forêt. Gratuit je te dis ! Et en plus ça peut même se faire l’objet d’une super activité en famille : avec ta sœur, tes mômes etc… et c’est un très joli cadeau à faire à une femme aux longs cheveux !

     

    Accessoires de coiffure gratuits et éthiques

    L’incontournable élastique à cheveux :  franchement même dans les commerces traditionnels je n’ai jamais trouvé d’élastiques qui tiennent plus d’une quinzaine de jours dans mes cheveux sans systématiquement craquer à l’endroit de la jointure ou se détendre jusqu’à être parfaitement inutile. Jusqu’à ce que je lise un super article de Clémentine la Mandarine (je te recommande vivement son site, c’est une mine)  sur la limitation des déchets dans la salle de bain. Elle y recommandait entre autre d’utiliser des chaussettes trouées coupées en tronçon en guise d’élastique. Le truc c’est que j’ai les cheveux très épais et du coup je n’utilise que le haut de la chaussette : la partie élastique. Mes chaussettes étant très hautes et assorties à ma garde robe, j’ai donc un stock inépuisable d’élastiques soliiiiides, lavables et assortis à mes vêtements. Bref le top. Et à mon poignet c’est discret voire même esthétique.

    Accessoires de coiffure gratuits et éthiques

     

     

    Quand je n’ai rien de tout ça, j’utilise aussi mon joli peigne de bambou que je coince dans mes cheveux et si je veux faire une coiffure exceptionnelle aisément je cherche un tuto sur Pinterest ou You tube, ou je demande à un proche qui sait faire de jolies coiffures tressées.

     

     

    Et toi avec quoi tu gères ta tignasse ?

    Pin It

    votre commentaire
  • ·    

             

              La semaine dernière je te parlais des sorties gratuites à faire en famille dans des lieux publics, maintenant je voudrais refaire un point sur ce qu'on peut faire avec les loulous dans des lieux payants parce que parfois, selon son lieu d'habitation il est plus facile de se tourner vers ce qui peut être proposé dans des lieux privés et payants

         Je sais ce que tu vas me dire : « Mais pauv’ poire  si c’est payant c’est que c’est…..PAYANT !!!! »

    Et Ben non ! Pas systématiquement. Par exemple l’entrée du Château de Versailles (qui est un musée national donc pas privé à proprement parler) est effectivement  payante mais les jardins sont accessibles à tout un chacun. En fait il y a un certain nombre d’entreprises ou de musées qui fonctionnent de cette manière, car c’est une bonne façon d’attirer le public et de proposer ensuite une prestation payante (et qui pourra, pourquoi pas faire l’objet d’un cadeau d’anniversaire ou de Noël mais ça ce sera l’objet d’un autre article). Voici donc là aussi une liste non exhaustive des choses qu’on pratique régulièrement en famille :

               -les jardins publics des châteaux/manoirs historiques balade, dessin en plein air, vélo, découvertes historiques

           -les centres équestres et poney clubs : effectivement une inscription pour des cours d’équitation coûte un bras mais donner des carottes ou des pommes aux chevaux, les caresser, regarder un cours de saut d’obstacle ne coûte absolument rien, il suffit de demander à l’entrée (en général il n’y a pas de problème) et ce qui est super c’est que la plupart des poney clubs sont ouverts le dimanche… Cherche celui qui est le plus proche de chez toi  avec ce lien

     https://poneyxpress.com/poney_club_centre_equestre.php 

     

    Sorties gratuites en famille (2)

              -les animaleries/magasins de jardinage : ressource insoupçonnée,  beaucoup de jardineries ont une animalerie et aller y faire un tour permet aux enfants de voir des animaux (parfois exotiques !) gratuitement dans un lieu couvert et chauffé. Parfois même on tombe sur un vendeur un peu sympa qui nous donne quelques infos sur ces charmantes petites bêtes…

             -les restaurants « familiaux » : à mettre entre GROS guillemets. Effectivement si tu habites au fin fond de la pampa tu ne vas pas nécessairement trouver de ludothèque, médiathèques, parcs publics etc, en revanche un des rares avantages du capitalisme c’est de proposer partout des restos dit familiaux (et de mal bouffe : tu sais le clown au sourire flippant ?) qui ont des jeux voire des même des parcs ouverts à leurs clients pour la plus grande joie des enfants ! Pour ce faire rien de plus simple, il suffit de consommer….Tu n’es pas obligé de prendre un menu complet hein (oui parce que là pour le coup ça fait cher la sortie) mais un p’tit café à moins de 2 euros et tu emmènes ta marmaille jouer 2 heures. Et vu le prix, même les plus démunis trouveront ponctuellement leur bonheur.

    -les maisons des particuliers : à l’occasion d’ Halloween et plus encore de Noël un certain nombre de particuliers décorent leur maisons et jardins de façon impressionnante, certains proposent même aux enfants d’entrer gratuitement avec leurs parents pour visiter. Cherche autour de chez toi, un quartier un peu huppé à Noël, faire la chasse aux illuminations est un vrai régal pour les enfants…  

     

    Sorties gratuites en famille (2)

    Voilà petit parent désespéré, je t’ai filé quelques-unes de mes astuces et j’espère que tu vas pouvoir occuper tes schtroumpfs (et toi-même !).  Tu as quand même un peu de travail de recherche, donc je te conseille de t’y prendre un peu à l’avance mais j’espère que cet article t’a été utile.

     

     

     

     

     

     

     

    Et toi tu as d’autres idées ? Partage s’il te plait !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Les sorties à faire avec les enfants…

    quand on est fauché ! 

     

    Il est 7h30 et tu es en famille. Tu as encore le nez dans ton café et ta tribu te chouine  sur tous les tons :  « On fait quoi aujourd’huiiiiiiiii ? Heiiiinnnnn ? On va oùùùùùùù ? » et là je suis sûre que tu te dis que ta journée s’annonce intense.

    Parce qu’effectivement t’as plus un sous sur ton compte (alleeeez dis le que tu es monstrueusement à découvert on te juge pas, on connait !)  tu t’apprêtes donc à coller l’Enfant devant un quelconque écran douteux pour faire passer le temps et clouer le bec à la marmaille. D’autant qu’il n’ ya rien à faire autour de chez toi pour occuper les dits moufflets…..Rien ? Pas si sûr, lis bien ça va te plaire.

     

    1)  Payant ne veut pas dire intéressant et inversement :

     

    La société capitaliste nous a appris (et particulièrement à nous parents) que payer veut dire qualité. Ca veut dire que nous sommes de bons parents, des parents capables, que nous pouvons assurer le quotidien et l’avenir de nos enfants. C’est parfaitement faux. Ou du moins ce n’est pas complètement vrai. La quantité de produits, activités, sorties payantes ayant uniquement pour but de faire de nos mômes de bons consommateurs est impressionnante.

     

    Or, nous avons la chance de vivre dans un pays qui propose encore des lieux à accès gratuits ou encore dont les entrées sont à prix modiques et qui ont un caractère ludique ET éducatif. Pour peu que l’on accepte de partager des moments simples et de s’investir un petit peu, car enfin il y a payant et payant.

     

    Ce n’est pas parce que tu ne payes pas avec de l’argent que tu ne vas pas payer en temps, affection, moment partagé, remue méninge, ce temps que tu vas passer avec tes gosses. Bref ça ne veut pas dire que tu n’es pas un BON parent.

     

    2) Oui t’es bien sympa, mais concrètement ça donne quoi (bref quelle sortie gratuite vais-je proposer à mes loulous ce week end alors que j’ai encore la tête dans mon café)?

     

    ·       Les lieux publics : Tu vas commencer par chercher (avec les enfants quand ils sont un peu plus grands) avec le site internet de ta ville/région toutes les infrastructures publiques qui accueillent des enfants/familles  gratuitement ainsi que leurs horaires et les activités que tu peux y pratiquer, tu peux aussi aller à l’office de tourisme.

     Recense celles qui sont couvertes et en extérieur comme ça tu pourras prévoir aussi pour les jours de pluie.

    Voici donc une liste non exhaustive de celles que je fréquente régulièrement avec les miens :

           -les bibliothèques/médiathèques (lecture/emprunts d’ouvrages pour tous les âges. Voici le lien vers l’annuaire des bibliothèques de France https://www.annuaire-mairie.fr/bibliotheque.html )

           -les squares : jeux en tous genres, les squares les plus récents proposent un panel de jeux très complets qui développent chez l'enfant des compétences en terme de motricité globale, fine, imagination, langage etc.... ils sont donc à réinvestir d'urgence!

           -les parcs publics et parcours sportifs : il en existe à peu près partout en France, ils sont idéaux pour un pique nique en famille et des jeux de ballon, cerfs volants, cueillette de fleur etc… 

         -les parcs zoologiques gratuits : certaines communes proposent des mini fermes/parcs zoologiques parfaitement gratuits dans les parcs municipaux, ils sont souvent méconnus et peu fréquentés, c’est une vraie mine d’activités et de temps d’observation.

           -les ludothèques : certaines ludothèques municipales proposent une heure gratuite à chaque visite pour peu que tu n’empruntes rien et franchement bien souvent une inscription à l’année vaut le coup : voici le lien vers lequel tu peux aisément trouver la ludo la plus proche de chez toi http://www.kananas.com/associationdesludothequesfrancaises/carte/   

           -les plages/les lacs/ les rivières: baignade mais aussi, ramassage de coquillage, dessins en plein air, château de sable, balades, observations des animaux sur place, pêche à pied, concours de ricochets.

           -les forêts : balade, ramassages de feuilles, glands, production de dessins avec des matériaux naturels, séances photos, vélo, observation des oiseaux, herbier etc…

           -les piscines : certaines piscines municipales ou de quartiers proposent la gratuité ou des tarifs très préférentiels à leurs habitants. https://www.guide-piscine.fr/guide-des-piscines/ 

     

     

    La semaine prochaine je te parlerai de mes astuces toujours gratuites pour occuper les enfants dans les lieux....payants!!
     
     
     
    Et toi que proposes-tu à tes enfants comme sorties en famille?
    Pin It

    votre commentaire
  • Potager au balcon: le défi Permaculturel!

    Un potager sur ton balcon respectueux de l’environnement, des hommes et en prime pas trop cher ça te dit ?

    Moi aussi, ça tombe bien c’est le sujet d’aujourd’hui !

     

    Ca fait longtemps que Chéri et moi on avait envie de manger nos propres légumes par plaisir (et fierté) pour notre santé et aussi pour faire baisser la facture du budget alimentation (au moins l’été). Le truc c’est que nous vivons en appartement (avec un joli balcon cependant) et que nous ne sommes jamais lancés dans ce type de projets. Nous souhaitions donc, pour cette année au moins débuter un tout petit potager avec les moyens du bord, à faire en famille (et donc faire participer le petit Chouchou !!).

    Notre cahier des charges devait répondre à certains critères :

    -Bio et de saison

    -Pas trop cher/gratuit

    -Respectueux de notre rythme et du rythme de la nature.

     

    Et ça tombe bien ! Clémentine la Mandarine  propose un challenge  « permaculture urbaine » pour mars et avril ! Je te mets le lien ici, tout est très bien expliqué :

     

    http://clementinelamandarine.com/2018/03/08/challenge-mars-avril-2018/

     

    Potager au balcon: le défi Permaculturel!

    ·      

    Le matériel

     

     

    Pas besoin de dépenser de sous ni même d’acheter quoi que ce soit pour arroser : nous utilisons l’arrosoir de plage de Chouchou, des bouteilles plastiques percées et nous récupérons les eaux de cuissons que nous stockons dans une bassine nous avons également placés de grand pots sur le balcon pour récupérer l’eau de pluie.

    Nous n’utilisons pas de matériel pour travailler la terre uniquement des fourchettes, cuillères à soupe et nos pitits doigts !!!

     Pour les pots nous avons récupérés des pots en verre, en métal issues de nos consommations alimentaires (compote, légumes en boite) et nous avons fait les encombrants où nous avons trouvé 5 grands pots en plastique sous lesquels nous avons placé des assiettes, récupérées en gratuiteries des grands sacs de courses inutilisés… Bref 0 euros de ce côté-là.

     

    La terre/le terreau :

     

     

    Plusieurs sources là encore pour nous : un reste de terreau de l’an dernier, un surplus de chez des amis,  de la terre de forêt toute proche et la fameuse « lasagne » dont le procédé est expliqué par Clémentine et dont je te mets le lien ici :

     

    http://clementinelamandarine.com/2014/05/03/diy-culture-sur-balcon-facile-et-tres-efficace/

     

     

     Les graines :

     

    Au départ, nous avions commencé à utiliser nos déchets culinaires bios (tomates trop mûres, pépins de citrons gousses d’aïl etc…) pour faire des semis jusqu’à ce que Clémentine m’apprenne (Merci Clémentine !) que même les légumes sont des hybrides créés pour avoir un bon rendements la première année mais surtout pas pour être reproductible !!!! Histoire d’obliger les jardiniers, paysans et agriculteurs à acheter des graines tous les ans… Nous avons donc actuellement de magnifiques plans qui ne donneront donc probablement jamais de fruits !

    Potager au balcon: le défi Permaculturel!

    Du coup changement de plan, je me suis tournée vers Kokopelli une super association qui propose des semences bios reproductibles, ce qui veut dire que même si elles sont un peu plus chères que les semences classiques, nous allons pouvoir récupérer les graines et les replanter l’an prochain…

     

     

    Voili Voilou !

     

     

    Et toi ? Fais-tu des plantations sur ton balcon ? Qu’utilises-tu comme semences ? Quel matériel utilises-tu ?

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Le pain rassis

     

    Je déteste jeter du pain, surtout quand on est un peu « juste » en fin de mois et que les oiseaux meurent de fin en plein hiver. D’autant que c’est vraiment un « déchet » utile et facile à cuisiner.

    Le pain rassis

    Du coup on a un petit sac dans la cuisine dans lequel on met tous nos restes de pain : pain de mie, baguette, et même brioche ou reste de viennoiseries défraichies.

    Quand le sac est plein, ou quand je cherche un p’tit truc simple à cuisiner pour le goûter ou le petit déjeuner je pioche.

     

    -Le pain de mie et les viennoiseries sèches je les émiette en hiver pour les oiseaux et les canards quand ils n’ont plus grand-chose à manger.

     

    Le pain rassis

    - Avec le pain baguette et la brioche, Chéri fait du pain perdu avec un œuf, du lait, du sucre et du beurre mais ce n’est pas facile de le faire à l’avance et je ne suis pas une grande adepte.

     

    - Perso la baguette je le transforme en pudding ! Tu veux la recette ?

    Voilà, voilà, chaud devant :

     

    Ingrédients :

     

    - Reste de pain rassis ou très sec (l’idéal c’est du pain baguette mais ça marche avec tout type de pain, c’est juste un peu moins bon)

    - Du lait

    - Un demi-verre de sucre

    - (optionnel) une garniture : raisins secs, chocolat, cannelle, pomme (bref ce que tu as dans ta cuisine)

     

    Recette :

     

    - Dans une jatte casser les morceaux de pain

    - Verser du lait à mi-hauteur et laisser tremper jusqu’à ce que le pain soit complètement mou.

    -Avec une fourchette écraser le pain pour obtenir une bouillie.

    -Rajouter du sucre (un demi verre  si tu as beaucoup de pain, une petite poignée si tu en as peu, ça n’a pas besoin d’être très sucré) et éventuellement la garniture.

    - Verser dans un moule préalablement beurré/huilé.

    - Enfourner 20 à 30 minutes à 180°.

     

    Le pain rassis

    Voilà, c’est à déguster froid, on peut également faire une version avec garniture salée sans sucre mais je suis moins convaincue…

     

    Et toi? Que fais-tu de tes restes de pain?

    Pin It

    votre commentaire